Flash Info :

Please update your Flash Player to view content.

La semaine du numérique a été lancée à l’Institut Français du Tchad (IFT) ce 14 novembre et ce jusqu’au 18 du moi. Le lancement a regroupé les journalistes de N’Djaména autour d’une conférence de presse. Durant une semaine, l’IFT et autres lieux retenus pour la circonstance ont mis en exergue l’importance du numérique à notre ère.

NUMERIQUE1Face à la presse pour dévoiler la deuxième édition du numérique, une équipe musclée de l’IFT composée de MM. Ricardo Labé, animateur culturel, Abou Kamaté, Directeur Délégué de l’IFT, Alexis Aubert, Chargé de mission culturelle, Aristide Dingandoum Médiathécaire et Abdelsalam Safi Co-fondateur de Wenaklabs.

“Usages personnels et professionnels du numérique dans la société tchadienne contemporaine”. C’est le thème de la deuxième édition de la semaine du numérique. L’objectif de cette semaine du numérique est de montrer toute la diversité et l’étendue de l’application du numérique dans la société à travers cinq domaines à savoir l’emploi, l’éducation, la santé, la culture et la sécurité.

Divers ateliers ont été animés à l’IFT, au lycée Féminin et à l’Université Emi-Koussi, car une importance particulière cette année est accordée à la jeune femme et aux étudiants. La maison de quartier de Chagoua et le labo Wenaklabs ont aussi accueilli certains ateliers durant cette semaine.

L’IFT et ses partenaires nourrissent l’ambition de voir d’autres entités publiques et privées se joindre à eux afin de donner à la jeunesse tchadienne tous les outils nécessaires pour être des acteurs majeurs dans la révolution numérique. Le chemin est long, les chantiers sont énormes mais il faut déjà commencer, car comme l’a souligné M. Abdelsalam Safi de Wenaklabs, la révolution numérique passe par une appropriation efficiente des outils informatiques par la jeunesse, mais aussi par une meilleure couverture énergétique du pays et des coûts de connexion internet accessibles à tous, surtout aux jeunes.

Par le Service Communication et Relations publiques le 18 novembre 2017

PRCESC1

Mot de bienvenue du Président du CESC

A l’orée de la nouvelle année 2018,  je souhaite une bonne et heureuse année au peuple tchadien et aux visiteurs du site du Conseil Economique, Social et Culturel : www.cesc.td. Que 2018 soit pour tous, une année de paix, de bonheur, de prospérité et de santé.  

L’année 2017 a permis aux internautes de connaître grâce au   portail web officiel du Conseil Économique, Social et Culturel nos activités réalisées au cours de l’année. Par cet outil, nous avons communiqué en temps réel avec le monde entier. C'est pour moi un motif de satisfaction  de savoir que tous les articles publiés sur le site ont été consultés grâce à ce puissant outil de communication de notre ère.

C’est ici l’occasion de dire qu’en se dotant de ce moyen moderne de communication et d'information, l'institution dont j'ai l'insigne honneur de diriger a tenu le pari de rendre visibles et lisibles ses activités par le biais de la toile et communiquer avec la communauté internationale et les institutions sœurs.

Notre site traite des sujets ayant trait à l’économie, au social et au culturel. Il porte le label du CESC certes, mais c’est un outil de communication et de développement au service de toutes les corporations représentées en son sein.

En clair, le site du CESC se veut un outil d’information et de communication, ouvert à toutes les organisations de la société civile tchadienne organisée. 

Nous nous engageons à poursuivre la mise à jour du site avec la même détermination et le même professionnalisme.  

Une fois encore, je vous souhaite la bienvenue sur le portail web du Conseil Economique, Social et Culturel: www.cesc.td .

CALENDRIER & AGENDA DU CESC

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Adresse du CESC à N'Djaména

siegeCESCpetit

Boulevard NGarta Tombalbaye,
Rue N° 6.405,
N’Djaména – Tchad.
BP : 5038 – Téléphone : (235) 22 53 03 30

Les autres institutions